Changeants (5/X)

Publié le par Chimaera

 

"Tu veux ma mort, gamin ?" siffla-t-il en le rejoignant d'un pas vif, le saisissant au col.

"Je... non !"

"Dois-je te rappeler les stupides superstitions de paysans auxquelles tu adhères ? Me traiter de Changeant est le meilleur moyen de me faire tuer !"

"Je... suis désolé, je ne voulais pas..."

"Alors fais attention à ce que tu racontes !"

"Désolé..."

 

Un vague grognement, puis le loup le relâcha aussi vite qu'il l'avait saisi et Mel se rattrapa tant bien que mal.

 

"Qu'est-ce que tu me veux ?" grommela le vieux.

"Je... je suis retourné au village."

"Stupidité" marmonna l'autre en levant les yeux au ciel. "Parfois, un ou plusieurs pillards restent derrière pour attraper les fuyards."

"Il n'y avait personne" répondit vivement Mel. "Juste ça..."

 

Il sortit la dague de sa ceinture et la lui donna. Le vieil homme l'examina avec attention, la tournant en tous sens entre ses mains.

 

"Jolie facture... où était-elle ?"

"Dans une poutre, elle retenait un bout de parchemin."

"Et que disait le parchemin ?"

"Je... je ne sais pas lire" avoua Mel, embarrassé et rougissant.

"Hm..."

 

Il lui tendit la dague sans un regard de plus.

 

"Leur chef était riche, pour se permettre de laisser un tel jouet derrière" commenta-t-il néanmoins. "Fais attention à ce qu'on ne te voit pas trop avec cette arme."

 

Et il tourna les talons, le laissant sur place.

 

"Hé, attendez !" s'exclama Mel.

"Quoi encore ?" demanda le vieux, agacé.

"A qui elle est est ?" s'exclama Mel en brandissant la dague. "Il y a un nom sur la lame !"

"Pourquoi veux-tu savoir cela ?" s'enquit-il, soupçonneux.

"Parce que..." commença Mel, avant de perdre sa superbe. "Je veux savoir qui... qui a détruit mon village..."

"Vengeance ? Cela ne te mènera nulle part. Tu es un paysan, tu seras tué avant de l'approcher."

"Pas si vous m'apprenez à devenir un loup !"

 

Le sourcil du Changeant se haussa à un point à peine imaginable et il le fixa avec une expression peu amène.

 

"Oublie ça" conseilla-t-il avant de tourner les talons, repartant à grands pas.

 

Mel se mit à courir pour le rejoindre.

 

"Pourquoi ?" protesta-t-il. "Ça ne vous coûtera rien, à vous ! Juste un peu de votre temps et je peux vous accompagner, chasser et pêcher pour vous !"

"Non. Je prends très bien soin de moi et je suis meilleur chasseur qu'un aubergiste."

 

Le ton avait été sec et sans répliques, mais Mel poursuivit.

 

"Je peux travailler pour vous, alors. N'importe quoi, je veux juste apprendre à me changer en loup. Je serai un bon élève !"

"C'est non !"

 

A l'encontre de son instinct qui lui criait de fuir à l'entente du ton colérique, le jeune homme s'acharna.

 

"Pourquoi pas ?"

 

Excédé, le loup lui lança un regard noir.

 

"Tu ne te changeras pas en loup, gamin" fit-il avec un sarcasme venimeux dans la voix. "Peut-être en moule, vu ta manière de t'accrocher à moi..."

"Hein ?" demanda Mel, abasourdi.

"On ne choisit pas son totem" lança le vieux par-dessus son épaule, se remettant en marche. "C'est lui qui te choisit. Peut-être. S'il t'estime digne de lui."

 

Mel resta un moment sur place, puis se remit en route, le suivant en silence, les yeux fixés sur son dos. Il devait faire quelque chose, il devait apprendre... ou il allait sombrer. Il fallait qu'il se concentre, qu'il occupe son esprit vide depuis qu'il avait vu le village. Le vieux lui apprendrait. Cela prendrait juste un peu de temps pour le persuader.

 

Trois jours plus tard, alors qu'ils arrivaient dans la vaste plaine où se trouvait Saphir, ils en étaient toujours au même point. Le vieux marchait devant et Mel suivait, s'arrêtant quand le loup le faisait, chassant pour reconstituer ses réserves de nourriture en même temps, suivant toujours son mentor à une trentaine de mètres de distance. Ils n'avaient pas échangé un mot de plus : le vieux savait ce qu'il voulait, alors Mel n'insistait pas. Il suivait juste.

Publié dans Changeants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> D'accord avec Karine, pourquoi faut-il que l'un soit trop vieux et l'autre trop jeune ?<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Et alors, la suite ?<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Désolée, plus de pc. La voilà, il y a une ou deux heures.<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Bon là il n'y a plus de doute, il est vieux, voire même grincheux ! Loin de beau ténébreux...<br /> <br /> <br />
Répondre